200 000 véhicules électriques pour l’alliance Renault-Nissan

Renault et Nissan ont vendu 200 000 voitures électriques depuis la sortie de la Nissan Leaf en décembre 2010. L’alliance, leader incontesté du marché mondial, compte améliorer ses performances parallèlement au déploiement des infrastructures de recharge.

 

renault zoe et nissan leaf

 

Nissan Leaf et Renault Zoe en leaders

L’alliance Renault-Nissan a annoncé cette semaine qu’elle a vendu 200 000 voitures électriques depuis le lancement de la Nissan Leaf, son premier modèle, en décembre 2010. 148 700 exemplaires sont à l’actif du constructeur nippon tandis que la marque au losange compte pour 51 500 ventes. Les 1,5 million d’exemplaires fixés comme objectifs pour 2016, puis repoussé pour 2020, restent encore très loin, mais grâce à cette performance, l’alliance revendique 58 % de part du marché des véhicules zéro-émission. Les deux constructeurs proposent aujourd’hui 6 modèles 100 % électriques (Nissan Leaf,  Nissan e-NV 200, Renault Zoe, Renault Kangoo Z.E, Renault Twizy et Renault Fluence Z.E), mais la Leaf et la Zoe restent les stars incontestées. La première est d’ailleurs la voiture électrique la plus vendue au monde avec plus de 142 000 immatriculations enregistrées. La Zoe, quant à elle, écrase la concurrence en France depuis son lancement en 2013 tout en étant en très bonne position au niveau des principaux marchés européens.

Augmentation de la demande attendue

L’alliance Renault-Nissan estime que grâce à ces 200 000 véhicules électriques vendus, elle a permis d’économiser 200 millions de litres de carburant et 450 millions de kilogrammes de CO2. Les véhicules électriques Renault et Nissan ont couvert jusqu’à 4 milliards de kilomètres durant ces 4 années d’existence et les conducteurs sont satisfaits d’après le PDG Carlos Ghosn. « Ils (les véhicules électriques Renault et Nissan) profitent d’un taux élevé de satisfaction des consommateurs de par le monde », a-t-il notamment indiqué dans le communiqué de presse officiel publié par l’alliance pour marquer l’événement.  Les deux partenaires ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’ils s’attendent à une accélération de la demande au fur et à mesure que le déploiement des infrastructures de recharge s’accélère comme c’est déjà le cas en Amérique du Nord, en Europe, au Japon et en Chine.  Nissan est d’ailleurs particulièrement actif dans ce domaine à travers des collaborations avec les municipalités et les fabricants de bornes de recharge.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.