Marché chinois : déjà 25 000 commandes pour ZAP

Le constructeur américain ZAP et son partenaire chinois Jonway ont révélé qu’ils comptent déjà 25 000 commandes en Chine pour leurs véhicules électriques urbains Urbee et Sparkee. Ces deux modèles dont les prix promettent d’être très attractifs arriveront sur le marché en juin.

La ZAP Jonway Sparkee

La ZAP Jonway Sparkee

ZAP, un petit constructeur de voiture 100 % électrique basé en Californie, aux États-Unis, a annoncé qu’il enregistre à ce jour 25 000 commandes pour ses modèles Urbee et Sparkee, développés en collaboration avec sa filiale chinoise Jonway Auto. La totalité de ces commandes a été effectuée par 30 concessionnaires chinois qui sont des partenaires de longue date de Jonway, notamment dans la distribution de motocyclettes. L’Urbee, un petit véhicule électrique utilitaire urbain doté d’une autonomie de 150 km, est le modèle qui attire le plus de convoitise. Il est considéré par les concessionnaires comme étant un produit parfaitement adapté aux exigences des villes chinoises et aux besoins des consommateurs locaux aussi bien en termes de qualité que de prix. Ce prix n’a pas encore été officiellement révélé, mais le constructeur promet que l’Urbee sera « tarifé d’une manière économique ».

Première livraison en juin

La Sparkee, une mini-citadine dotée d’une autonomie comprise en 120 et 180 km selon la batterie choisie et plus chère que l’Urbee, compte quant à elle 2 000 commandes.  Elle devrait coûter entre l’équivalent de 5 100 euros et 8 750 euros en fonction des équipements et de la finition choisis. La production des deux modèles a déjà commencé et les premières livraisons interviendront à partir du mois de juin de cette année. L’usine de Jonway ambitionne ainsi de sortir au moins 2 000 véhicules par mois à compter de cette date, ce qui permettra à ZAP d’honorer les 25 000 commandes d’ici environ 6 mois.  Quoi qu’il en soit, ces deux nouveaux modèles 100 % électriques constitueront des atouts importants qui permettra à ZAP de concurrencer les plus grands constructeurs européens, américains et asiatiques dans la conquête de ce nouvel eldorado de la mobilité électrique qu’est la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.