Bus électrique : la RATP expose sa flotte

La RATP a exposé à Paris les 6 modèles de bus électriques qui assureront une phase d’expérimentation destinée à préparer la mise en œuvre du plan « Bus 2025 ». La Bolloré Bluebus de 12 mètres a été présentée au public pour la première fois au côté de deux bus français et 3 bus de marques étrangères. Les appels d’offres pour le marché proprement dit seront lancés en 2017.

 

bus électrique RATP

 

Montrer aux yeux du monde qu’elle est résolument engagée dans l’électrification du transport public de la capitale française. C’est ce qu’a réussi à faire la RATP en exposant sa flotte de bus électriques sur le Champ-de-Mars, le 2 décembre dernier, en marge de la COP21. Au total 6 modèles français et étrangers ont été présentés, dont la Bolloré Bluebus, version 12 mètres, qui fait ses grands débuts en public. Elle sera opérationnelle en avril 2016 sur la ligne 341. Un autre constructeur français, PVI, a quant à lui exposé l’Oréos 4X, qui devrait bientôt assurer le 18ème arrondissement. Le troisième constructeur local à avoir été mis à l’honneur n’est autre que Heuliez et sa GX Elec.  Cette dernière opèrera à la fois sur la ligne 21 et la ligne 147. Les trois autres bus électriques sont fournis par l’espagnol Irizar, le polonais Solaris et le chinois Yutong.  Ces derniers seront expérimentés sur les lignes 21 et 147 dès le 16 décembre de cette année.

Cette initiative de la RATP entre dans le cadre de la concrétisation de son plan Bus 2025. À travers ce plan, Paris sera doté de 4 500 bus écologiques, dont 3 600 électriques d’ici 2025. Les 6 modèles exposés sont les principaux acteurs de la phase d’expérimentation du projet. Cette phase permettra à la RATP de déterminer les principaux éléments du cahier des charges du futur marché. Il est cependant acquis que les bus électriques qui composeront la flotte de la régie des transports parisiens doivent au minimum proposer une capacité d’accueil de 90 passagers et une autonomie de 180 km. Ils seront rechargés la nuit auprès des dépôts, ce qui exclut les bus à biberonnage. Les appels d’offres seront lancés en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.