Anxiété liée à l’autonomie : bientôt du passé pour Nissan

Nissan espère venir à bout de l’anxiété liée à l’autonomie des véhicules électriques en augmentant considérablement l’autonomie en une seule charge de ses futurs modèles électriques. La deuxième génération de la Nissan Leaf, sur le marché au plus tard en 2018, devrait être le pionnier de cette nouvelle technologie.

 

nissan leaf

 

Bientôt, les conducteurs de véhicules électriques fabriqués par Nissan n’auront plus peur de tomber en panne d’électricité. C’est ce qui ressort des déclarations de Philippe Klein, responsable de la programmation auprès de la compagnie, au Salon de l’auto de Détroit qui se tient actuellement aux États-Unis et telles que rapportées par Automotive News Europe. « Il faut reconnaître que nous sommes assez courts (en termes d’autonomie). Mais en ce qui concerne les déplacements urbains, nous ne sommes pas loin de sortir de l’anxiété liée à l’autonomie », a-t-il indiqué à propos de l’autonomie actuelle des modèles Nissan. Il a par la suite ajouté que Nissan « sera là (au point où il n’y aurait plus de peur de la panne) assez rapidement ».

D’ici 2018

Philippe Klein n’a pas donné de date précise pour l’arrivée du modèle électrique qui proposera assez d’autonomie pour fournir cette tranquillité aux conducteurs. Il a toutefois laissé entendre que ce véhicule pourrait s’agir de la prochaine génération de la compacte électrique Leaf qui est attendue en 2017 ou en 2018. Cette prévision coïncide d’ailleurs avec les révélations du PDG Carlos Ghosn en novembre 2014 selon lesquelles Nissan développe déjà la Nissan Leaf deuxième génération. Cette dernière proposera le double de l’autonomie de la génération actuelle et ses 134 km en une seule charge. Si ce projet venait à se concrétiser, la Leaf, qui est déjà le véhicule 100 % électrique le plus vendu au monde avec plus de 150 000 exemplaires, assoira davantage sa domination.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.