Batterie électrique aluminium-air : commercialisation en vue pour Phinergy

Une batterie aluminium-air qui peut fournir à une voiture électrique une autonomie de 1 600 km devrait bientôt être commercialisée. C’est en tout cas le projet des firmes Phinergy et Alcoa qui viennent de conclure un partenariat en ce sens. On attend cette nouvelle technologie pour 2017.

 

Phinergy BATTERY

 

La firme israélienne Phinergy a conclu un partenariat avec le géant américain Alcoa pour finaliser le développement sa technologie de batterie électrique aluminium-air. Le Dr Raymond Kilmer, vice-président en charge de la technologie d’Alcoa, a déclaré à cette occasion que l’expertise de sa compagnie et l’expérience de Phinergy sont d’une importance particulière pour cette dernière au moment où sa batterie révolutionnaire « va passer de la recherche à la commercialisation ». Ce projet qui ambitionne de créer un générateur offrant aux véhicules électriques une autonomie de plus de 1 600 km sera donc bien commercialisé, probablement en 2017. Un pack de la batterie de Phinergy contient 50 plaques d’aluminium alors que la compagnie affirme qu’une seule peut alimenter une voiture pendant 32 km. La conclusion de l’accord a été annoncée à Atlanta, aux États-Unis, en marge de l’Advanced Automotive Battery Conference.

Prolongateur d’autonomie idéal

Les cellules aluminium-air ont été développées pour la première fois dans les années 60. Le potentiel de la technologie était alors déjà considérable, mais certains inconvénients majeurs, notamment un problème de corrosion en interne, l’usure des plaques d’aluminium et la nécessité d’un entretien régulier ont fait obstacle à sa vulgarisation. Aujourd’hui, Phinergy et Alcoa annoncent avoir résolu ces problèmes. Un véhicule de démonstration a d’ailleurs été conçu pour convaincre les septiques. La batterie est désormais capable de fonctionner pendant plusieurs milliers d’heures et l’hydroxyde d’aluminium qui en est ressort est recyclable. Elle devrait principalement servir de prolongateur d’autonomie pour les voitures 100 % électriques même si d’autres usages stationnaires en tant que générateur alternatif sont également possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.