Batteries électriques : Nissan va se fournir chez LG Chem

Dans le but de réduire le coût de production de ses modèles électriques et de proposer les meilleures batteries électriques, Nissan devrait se fournir chez le spécialiste LG Chem au détriment de la production interne. Le partenaire Renault en a déjà fait de même cette année.

 

nissan-leaf

 

Dans une industrie de la mobilité électrique de plus en plus concurrentielle, toutes les idées sont bonnes pour renforcer la compétitivité. Nissan, leader mondial du secteur, envisage ainsi d’acheter ses batteries électriques chez LG Chem au lieu de les fabriquer lui-même comme c’est le cas actuellement. C’est Carlos Ghosn, PDG de l’Alliance Renault-Nissan, qui a révélé l’information vendredi dernier dans le cadre d’une interview accordée à Wall Street Journal. Il faut signaler que Renault a déjà basculé vers cette option dans le but de réduire le coût de production de ses modèles 100% électriques.

Le choix de se fournir auprès d’un fabricant spécialisé répond également à un souci de qualité. Ghosn a ainsi expliqué que l’Alliance a décidé de faire jouer la concurrence pour « s’assurer que (l’Alliance) dispose des meilleures batteries ». Il a indiqué que pour le moment, le meilleur fabricant de batteries reste LG Chem. Cette révélation confirme en tout cas une information rapportée par la presse, notamment par Reuters, qui faisait état de l’intention du PDG de stopper la production de batterie du joint-venture AESC formée par Nissan et NEC Corp. S’il venait à se concrétiser, le constructeur nippon espère que ce changement confortera la domination de la Nissan Leaf (plus de 180 000 exemplaires vendus depuis ses débuts en 2012) sur le marché des véhicules électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.