Better Place : une centaine de Renault Fluence Z.E à la casse

Un des importateurs israéliens de la Renault Fluence Z.E dans le cadre du projet Better Place a décidé de détruire plusieurs exemplaires usés par plusieurs mois de stockage suite à la fin du projet. Les modèles encore en bon état seront vendus au rabais.

 

better place-renault fluence z.e

 

Près de 100 exemplaires de la Renault Fluence Z.E sur les 360 importés par la firme israélienne Carasso Motors Ltd. dans le cadre du projet Better Place vont être envoyés à la casse d’après les informations fournies par le magazine économique local Globes, citant des sources proches du dossier. Les véhicules en question, jamais utilisés, ont été endommagés par les conditions de stockage dans le port d’Ashdod,  en Israël, et ne sont plus éligibles pour une commercialisation sur le marché. Les exemplaires restants seront quant à eux proposer à travers diverses campagnes de ventes au rabais et aux enchères.

Laissés à l’abandon

Ces Renault Fluence Z.E ont été laissés à l’abandon et à la merci de l’érosion et de l’usure après que le projet Better Place ait été abandonné en mai 2013, date à laquelle la compagnie fondée par Shai Agassi a demandé à être mise en liquidation. Au total, 948 unités ont été déployées en Israël avant la fin du projet qui a également entrainé la perte du premier modèle électrique de la marque au losange. En effet, faute de demande, Renault a décidé d’arrêter la production de la Fluence Z.E auprès de son usine turque de Bursa durant le mois de janvier 2014.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.