BMW série “I”: 100 000 unités par an d’ici 2020

BMW mise sur ses modèles électriques et hybrides rechargeables de la série « i » pour réduire considérablement ses émissions de CO2 d’ici 2020 conformément aux règlementations européennes. 100 000 exemplaires par an devront sortir des usines du constructeur d’ici quelques années.

 

bmw-i3-i8-front

 

Norbert Reithofer, PDG du groupe BMW, a déclaré que le constructeur devra augmenter considérablement la production de ses modèles « i » d’ici 2018 puis 2020 pour répondre à des régulations plus strictes en matière d’émissions de CO2. « Nous serons forcés de les construire (les BMW i) à une quantité à six chiffres pour nous conformer aux règlementations », a-t-il notamment indiqué durant la présentation des résultats financiers de la compagnie à Munich, ce 19 mars 2014. Le constructeur bavarois table donc sur une production annuelle minimum de 100 000 exemplaires de l’i3 et de l’i8, en attendant de nouveaux modèles, pour porter la moyenne des émissions de CO2 des véhicules qu’il vend en Europe à 105 g/km d’ici 2020, contre 133 g/km en 2013.

 

Montée en puissance dès cette année

 

L’Union Européenne a fixé un objectif de 95 g de CO2/km pour 2020, mais cette limitation varie en fonction du poids du véhicule. Étant un constructeur reconnu pour la fabrication de modèles à la fois plus larges et plus lourds, BMW fera ainsi l’objet d’une exception et cette moyenne de 105 g/km pourra lui permettre de se conformer aux règlementations en vigueur. Les modèles « i » commenceront à monter en puissance dès cette année 2014 d’après Ian Robertson, responsable marketing et ventes chez BMW, notamment avec le début de la commercialisation américaine de l’i3 et le lancement de l’i8. La citadine 100 % électrique (i3) enregistre 11 000 commandes depuis novembre 2013 tandis que le coupé sportif hybride i8, commercialisé à partir de juin 2014, fait déjà l’objet d’une liste d’attente de 6 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.