BYD : le SUV hybride rechargeable Tang disponible à la commande

Le SUV hybride rechargeable BYD Tang est désormais commercialisé sur le marché chinois en attendant l’annonce de sa disponibilité auprès des marchés occidentaux. Premier modèle respectant le nouveau concept 5-4-2, alliant puissance et écologie, la Tang cherche à devenir le véhicule rechargeable le plus vendu au monde.

 

 

byd tang SUV électrique

 

 

BYD Auto a annoncé le 21 janvier dernier l’ouverture officielle des carnets de commandes de son nouveau SUV hybride rechargeable Tang. Proposée à un prix de 300 000 yuan (environ 43 000 euros), hors subventions et aides écologiques, sur le marché chinois, la Tang est présentée par le constructeur comme son nouveau fer de lance pour la conquête du marché local et international. BYD ambitionne même d’en faire la voiture rechargeable la plus vendue au monde, en digne successeur de la berline BYD Qin, même si les géants Nissan (avec la Nissan Leaf), Mitsubishi (avec l’Outlander PHEV) et Chevrolet (Chevrolet Volt) seront d’un autre avis. L’annonce a été faite lors d’une conférence sur l’automobile organisée par la compagnie à Shenzhen, en Chine.

5-4-2

Dévoilée lors de l’édition 2014 du Salon de l’automobile de Pékin, la Tang est la première concrétisation du concept 5-4-2 prôné par BYD. Pour rappel, le 5 signifie que le modèle en question peut atteindre les 100 km/h en moins de 5 secondes. Le 4 fait allusion à la transmission intégrale à 4 roues motrices, tandis que le 2 concerne la consommation de carburant qui doit être inférieure à 2 litres/100 km. Aucune date n’a été indiquée pour la commercialisation de la Tang à l’international. Le moment venu, les performances de la BYD Electric Bus et du monospace électrique e6, les deux modèles du constructeur déjà présents en Europe et en Amérique du Nord, contribueront certainement à convaincre les consommateurs à adopter le SUV hybride rechargeable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.