Chine : les subventions à l’achat maintenues jusqu’en 2020

Les véhicules électriques, hybrides rechargeables et à pile à combustible devraient continuer de bénéficier des subventions du gouvernement chinois jusqu’en 2020. Cette décision vise à accélérer davantage l’adoption de ces véhicules écologiques en Chine et l’atteinte de l’objectif de 5 millions d’exemplaires en circulation fixé pour 2020.

 

trafic routier pékin

 

Les véhicules électrifiés font définitivement partie de la stratégie à moyen terme du gouvernement chinois pour lutter contre la pollution de l’air. Ce dernier a en effet publié un projet de texte destiné à étendre la période de validité des subventions en faveur des véhicules à énergie nouvelle (électriques, hybrides rechargeables et à pile à combustible à l’hydrogène) jusqu’en 2020. Le dispositif d’appui actuel était prévu s’achever à la fin de cette année. Le montant des subventions devrait toutefois diminuer d’une manière graduelle à partir de 2016. Il s’élève actuellement à 55 000 yuan (environ 7 425 euros) pour les véhicules particuliers et à 500 000 yuan (environ 67 500 euros) pour les bus électriques (subventions gouvernementales) d’après les données recueillies par Reuters.

Objectifs encore loin d’être atteints

Cette décision constitue une suite logique des récentes mesures adoptées par les autorités chinoises par la promotion des moyens de transport écologique (subventions gouvernementales et municipales, exonération de taxe à l’achat, déploiement de bornes de recharge…). La production de véhicules écologiques en Chine a ainsi été multipliée par 5 en 2014 par rapport au niveau de 2013. Le pays reste toutefois loin de son objectif de compter 5 millions de véhicules à énergie nouvelle sur les routes d’ici 2020. Il reste à espérer que ces initiatives gouvernementales et l’intérêt croissant des constructeurs majeurs pour le marché chinois pérennisent cet élan de croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.