Demande en voiture électrique : la production de la Leaf ne suit pas

Sous l’impulsion de la nouvelle version 2018 de la Leaf, la demande en voiture électrique dépasse la capacité de production chez Nissan. Le constructeur vient en plus de célébrer la livraison de son 100 000ème véhicule en Europe.

Trois fois plus de commandes

On avance le plus souvent la faible demande en voiture électrique pour expliquer l’incapacité du marché à exploser. Nissan expérimente pourtant le contraire avec la nouvelle version de la Leaf. Avec 37 000 commandes pour 12 000 livraisons en Europe, la firme nipponne est tout simplement débordée. Ces chiffres proviennent de Nissan elle-même.

Lancée en octobre 2017, la Nissan Leaf 2018 séduit par son autonomie revue à la hausse. Le nouveau design et les fonctionnalités proposées semblent également faire effet. Cependant, Nissan a déjà expérimenté une situation pareille en 2013 avec l’ancienne version. La hausse de la demande avait alors causé une rupture au niveau des concessionnaires.

100 000 exemplaires pour l’Europe

Nissan a profité de cette forte demande en voiture électrique Leaf pour atteindre la barre des 100 000 exemplaires vendus en Europe. L’évènement a été célébré à Madrid. En effet, Susana de Mena, le 100 000ème client, ou plutôt cliente, y réside. Elle indique avoir porté son dévolu sur la compacte électrique japonaise après deux années de recherche. C’est définitivement la nouvelle version qui l’a convaincu. « Il n’y avait aucun doute dans mon esprit qu’elle serait le choix idéal », a-t-elle déclaré.

Le mois dernier, Nissan a marqué le même achèvement sur le marché japonais (100 000ème exemplaires livrés). Une version décapotable de la Leaf fut dévoilée pour l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.