Dongfeng : un géant chinois bientôt à la conquête de l’Europe

En concluant un accord avec NEVS, le constructeur chinois Dongfeng ambitionne de s’attaquer aux marchés européens et nord-américains des véhicules écologiques. Il va profiter du réseau de distribution et de l’expérience du titulaire de marque Saab. Ce dernier bénéficiera également de l’appui financier et matériel de Dongfeng pour l’opérationnalisation de sa nouvelle usine en Chine, usine qui pourrait accueillir la production de la Saab 9-3 électrique.

 

Viwa-EV-Concept

 

Si les constructeurs européens et américains se ruent sur le marché chinois des véhicules électriques et hybrides, les compagnies chinoises s’intéressent également de plus en plus à l’Europe et à l’Amérique du Nord. Le géant Dongfeng Motor, deuxième constructeur automobile local, a ainsi conclu un accord avec NEVS, le propriétaire de la marque suédoise Saab, pour le développement conjoint de véhicules écologiques. D’après les informations fournies par l’agence de presse Xinhua, l’accord en question permettra à Dongfeng de se conformer aux exigences légales et techniques de ces régions. Cette étape facilitera ensuite la commercialisation des modèles Dongfeng sur les marchés occidentaux à travers le réseau de distribution de NEVS.

Si son plan se déroule comme prévu, Dongfeng sera ainsi la première marque chinoise à proposer un modèle électrifié pour le grand public en Europe et aux États-Unis. Un autre constructeur majeur, BYD Auto, y est particulièrement actif et reconnu, mais son domaine d’intervention est pour l’instant limité au segment des bus électriques. Les consommateurs quant à eux peuvent espérer des véhicules à prix plus que compétitifs même si les niveaux de finition ne seront probablement pas les mêmes que ceux proposés par les marques occidentales.

 

Les détails financiers de l’accord n’ont pas été révélés, mais celui-ci profite également à NEVS qui est notamment soumis à des difficultés récurrentes, ayant entraîné jusqu’à un arrêt de la production de la 9-3, dans son initiative pour relancer la marque Saab. Elle va également pouvoir profiter de l’immense réseau de fournisseurs de Dongfeng. Ce réseau lui sera précieux pour assurer la bonne marche de la nouvelle usine à 200 000 véhicules à Tianjin (des modèles électriques et hybrides pour l’essentiel) qu’elle a annoncé plus tôt cette année.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.