E-fan 2.0 : la petite Airbus électrique pour 2017

 

La version de production du petit avion électrique E-Fan, construit par une filiale d’Airbus, sera disponible à partir 2017. Le site d’assemblage sera prêt dès l’année prochaine. Le groupe compte sur ce projet pour peaufiner la technologie et produire un avion régional électrique sur le long terme.

 

Airbus E-Fan

 

 

VoltAir, filiale du groupe Airbus spécialisé dans la fabrication d’avion électrique, a annoncé cette semaine que l’E-Fan 2.0 sera produite d’ici la fin de l’année 2017. L’usine d’assemblage sera implantée à Pau-Uzein. Les constructions débuteront en 2016 et nécessitent un investissement total de 50 millions d’euros. Le projet est destiné à s’étendre progressivement puisqu’à terme, et en fonction de l’évolution de la demande, VoltAir table sur un volume de production annuelle de 80 exemplaires du petit avion électrique. En attendant, l’objectif est fixé à une dizaine d’unités par an. Les écoles de pilotage sont les principaux clients ciblés par VoltAir qui met en avant les économies énormes que ces dernières pourraient réaliser (25 fois moins chères qu’un avion normal d’après un haut responsable de la compagnie).

Electric Valley

Le choix du site d’assemblage à Pau-Uzein s’est fait après de longues tractations, mais la forte implication de la région Aquitaine a pesé dans la balance. Cette dernière ambitionne en effet de créer une « Electric Valley » qui s’articule autour d’Airbus et qui impliquera également des usines de production de batteries électriques et d’autres fournisseurs locaux. « La région a d’une certaine manière réinventé l’aéronautique », a ainsi affirmé Alain Rousset, président du conseil régional, d’après des propos recueillis par l’AVERE-France. La société VoltAir, quant à elle, ne compte également pas s’arrêter en si bon chemin et a révélé son véritable objectif qui est de produire un avion électrique régional d’ici quelques années.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.