L’EMR-1, le tout premier Jet Ski à moteur électrique dévoilé la semaine dernière

Voitures, avions, camions, et maintenant … Jet Ski ! On assiste à des innovations toujours plus croissantes pour substituer les véhicules électriques au véhicules polluants. La semaine dernière, c’était au tour du tout premier Jet Ski entièrement électrique au monde de faire son apparition aux yeux du grand public, à l’occasion du Salon du véhicule électrique et hybride de Val d’Isère.

Particularités de ce véhicule novateur

De technologie française et baptisé EMR-1, ce Jet Ski totalement innovant a été imaginé par le concepteur Simon Falgaronne, en associaton avec Bertrand Perrier-David, et développé par la start up E-Motion Motor. L’élaboration du concept a eu lieu en 2013, et c’est le deuxième et dernier prototype de la marque qui a été présenté à Val d’Isère. Les sensations sont garanties avec son moteur de 75 chevaux alimenté par des batteries Lithium Fer Phosphate de 30 kWh, qui lui allouent une autonomie de 4 heures pour une petite heure de recharge (coût d’environ 45 euros). La recharge se fait auprès d’une infrastructure imaginée à cet effet : une borne dotée de batteries tampon, notamment étudiée avec Blue2BGreen et dont la puissance est comprise entre 22 et 45 kWh.
Ce Jet Ski ne rejette absolument aucun hydrocarbure et navigue silencieusement sur l’eau.

Des facteurs clés de succès pour son entrée sur le marché, néanmoins limités par certains freins

La commercialisation de l’EMR-1 est évoquée par ses concepteurs en 2018, après une période de test d’une dizaine de ces véhicules à l’été 2017.
Le Jet Ski, s’il en vient à être réellement disponible à la vente, arrivera sur le marché à point nommé puisqu’une nouvelle réglementation venait pénaliser en janvier dernier les Jet Ski traditionnels à moteur thermiques, jugés trop bruyants et polluants. Il aura donc sa place sur le marché, d’autant qu’il est destiné en premier plan à la location : secteur le plus prometteur, avec plus de 1 900 Jet Ski en location, une flotte qui se réhabilite sans cesse et des économies réalisables sur les coûts de carburant. Toujours est-il qu’il faudra pour l’entreprise trouver des investisseurs, encore rares. E-Motion-Motor est en effet en manque de fonds pour faire progresser son projet novateur comme il se doit, ce qui risque de mettre en péril ses prédictions actuelles de développement.
Autre léger hic : le terme de Jet Ski ou plus traditionnellement “Véhicule Nautique Motorisé” ne peut pas être législativement attribué à l’engin, pour la simple et étrange raison qu’il est électrique. Des démarches sont en cours pour modifier la législation qui stipule qu’un Jet Ski est par définition forcément doté d’un moteur à carburant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.