Etude : un taux d’émission moyen de CO2 de 70 g/km possible pour 2025

D’après une récente étude, il est possible, voire facile, d’atteindre un taux d’émission de CO2 de 70 g/km d’ici 2025 grâce à l’optimisation des moteurs à combustion et à la vulgarisation des voitures hybrides et hybrides rechargeables. Une plus forte pénétration des voitures électriques améliorerait encore plus les perspectives.
recharge-voiture-électrique

Sans les voitures électriques

Voici un rapport qui ne va pas forcément faire plaisir aux constructeurs automobiles. L’ICCT (International Council on Clean Transportation) vient de communiquer les résultats d’une étude réalisée en 2014. D’après ces derniers, les émissions de CO2 produites par le secteur du transport peuvent être réduites de manière drastique dès 2025 même sans recours à des technologies couteuses. « Nos analyses montrent qu’un objectif d’émission de 70g/km pour 2025, en moyenne pour l’ensemble de la flotte de voitures neuves, peut être atteint sans ou avec seulement un niveau de pénétration modeste de la voiture électrique », a notamment expliqué le Dr Peter Mock, directeur général de l’ICCT pour l’Europe. Ces affirmations contrastent avec la réticence des principaux manufacturiers européens face à aux initiatives de l’Union européenne destinées à porter le taux d’émission moyen de CO2 à un niveau compris entre 68 et 78 g/km d’ici à cette période.

40 g/km pour 2030

À en croire l’ICCT, il serait même possible d’aller encore plus loin en prenant en compte le développement de la technologie 100% électrique. En effet, les 70 g/km sont possibles grâce uniquement au perfectionnement des moteurs à combustion et à l’hybridation. Il prévoit ainsi un taux d’émission de 40g/km pour 2030, période durant laquelle les véhicules électriques seront largement adoptés par les consommateurs. Le Conseil estime toutefois qu’il serait plus bénéfique pour les constructeurs de basculer le plus tôt possible vers l’électrification. Une telle option réduirait les coûts d’adaptation (entre 200 et 500 euros en moins par véhicule) en prenant toujours en compte la conformité à un standard de 70g/km en 2025. En attendant, la prochaine échéance, cette fois-ci déjà acquise, est pour 2020 avec une norme fixée à 95 g de CO2/km.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.