Fisker Automotive devient Karma Automotive

Fisker Automotive a décidé d’opérer un changement d’identité visuelle pour marquer son nouveau départ depuis sa reprise par Wanxiang. Nouveau nom, « Karma Automotive », nouveau logo, nouveau site web, le changement est le maître mot. La nouvelle version du modèle électrique Karma est quant à elle attendue en 2016.

 

karma-automotive-logo

 

Il suffit parfois d’un rebranding pour relancer une compagnie. C’est en tout cas ce qu’espère le groupe Fisker Automotive et Technologie qui a décidé de se rebâtir Karma Automotive depuis la semaine dernière. La nouvelle dénomination, clin d’œil à la Karma, le premier modèle électrique à prolongateur d’autonomie produit par le constructeur, a été choisie « parce qu’elle est pertinente à la fois pour l’ancienne et la nouvelle marque, tout en fournissant un message ambitieux qui incarne les objectifs de la compagnie », d’après le communiqué de presse publié pour l’occasion. La compagnie a profité de l’occasion pour lancer son nouveau site web (www.karmaautomotive.com) et un nouveau logo. Le site met en avant les « nouvelles priorités » de la marque à savoir : être beau, propre (écologique) et mémorable. Le logo flambant neuf y est également expliqué. Ainsi, l’anneau imparfaitement représente « l’effort constant vers une perfection inatteignable, entourant le monde ». Le rayon de soleil symbolise l’énergie renouvelable, tandis que les lignes à l’intérieur du cercle représentent les trois priorités susmentionnées.

Karma Automotive a expliqué que ce changement d’identité visuelle est une suite logique de la stratégie du groupe depuis l’arrivée de Wanxiang en 2014. « Avec un nouveau propriétaire, une nouvelle équipe dirigeante et un nouveau site de production, tous ici en Californie, il était temps communiquer le changement », a indiqué James Taylor, directeur marketing de la compagnie. Les meilleurs ingénieurs et designers de l’industrie automobile et du secteur de la technologie ont ainsi été attirés chez Karma d’après le constructeur lui-même. Il reste désormais à attendre l’arrivée de la nouvelle Karma, la voiture électrique, dont la production est attendue en 2016, soit plus de 4 ans après le retrait de la première version faute de demande.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.