Immatriculation des véhicules électriques : début d’année timide en France

Malgré une hausse par rapport aux chiffres de janvier 2014, les ventes de véhicules électriques neufs en France pour janvier 2015 sont décevantes. 903 immatriculations ont été effectuées, contre plus de 2 000 un mois plus tôt. Les modèles Renault et Nissan restent les plus populaires. Les effets des nouvelles mesures incitatives gouvernementales sont attendus avec impatience.

 

renault zoe

La nouvelle année débute tranquillement pour le marché français des véhicules 100 % électriques avec 903 immatriculations enregistrées en janvier 2015 d’après les chiffres de l’ADEME. Même si cette période est rarement propice aux records de vente, le pouvoir d’achat des consommateurs ayant été fortement sollicité durant la période de fête, l’on se retrouve tout de même très loin des 2 227 véhicules écoulés en décembre de l’année dernière. Parmi ces 903 immatriculations, 620 concernent les modèles pour les particuliers et 283 utilitaires électriques. Les analystes soulignent également qu’il faut prendre en compte le décalage entre les commandes et les livraisons au moment de l’appréciation de ces résultats de ventes qui sont ainsi relatifs. Tout n’est cependant pas négatif puisque ces immatriculations sont tout de même largement en dessus (plus 54 % d’après l’ADEME) de celles de 2014 à la même époque.

L’alliance Renault-Nissan règne sans partage

Du côté des modèles, Renault continue de dominer le marché avec 261 Zoe et 68 Kangoo Z.E. Les performances de Bolloré et de sa Bluecar qui montent sur la deuxième marche devant la Nissan Leaf méritent d’être signalées. 120 Bluecar ont été immatriculées pour le compte essentiellement des services d’autopartage électrique du groupe à Paris, Lyon et Bordeaux. La Leaf s’est écoulée à 111 exemplaires pour ce début d’année, mais reste le véhicule électrique le plus vendu au monde malgré la réticence des Français. Sa cousine utilitaire, la Nissan e-NV 200, s’installe petit à petit dans l’Hexagone avec 26 immatriculations. Quoi qu’il en soit, l’année 2015 est l’année du lancement du superbonus écologique de 10 000 euros et celle du début du déploiement des bornes de recharge du réseau essentiel français, ce qui devrait augmenter rapidement la demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.