LG Chem va implanter une usine de batterie en Chine

Le fabricant de batteries électriques LG Chem va construire une usine à Nanjing, Chine, pour supporter la demande locale en véhicules électriques et hybrides rechargeables. Un volume de production de 100 000 exemplaires par an est attendu à partir de 2015.

 

lg-chem

 

Le fort potentiel du marché chinois des véhicules électriques commence à faire l’unanimité au sein de l’industrie automobile. En effet, après de nombreux constructeurs majeurs (Nissan, BMW, General Motors), c’est le leader mondial de la fabrication de batterie électrique LG Chem qui a décidé de s’implanter en Chine à travers la construction d’une usine à Nanjing. La pose de la première pierre de cette usine destinée à satisfaire « la demande croissante du plus grand marché automobile du monde » a été effectuée en grande pompe en présence des autorités locales.

Les travaux seront terminés en 2015 et l’usine de Nanjing pourra alors produire plus de 100 000 unités par an. Ces batteries électriques seront essentiellement livrées à des constructeurs chinois comme SAIC Motor Corp et Qoros, mais également à des constructeurs occidentaux ayant des installations en Chine. Cette opération constitue une suite logique du joint-venture portant sur la production conjointe de batteries pour véhicules électriques et formé en aout 2014 par LG Chem et les compagnies Nanjing Zijin Technology et Nanjing New Industrial Investment Group ltd. La firme sud-coréenne annonce avoir investi plusieurs centaines de millions d’euros pour cette nouvelle usine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.