Limitation de la consommation en Chine : les constructeurs récalcitrants seront punis

Après les incitations à l’achat et à la production de véhicules écologiques, le gouvernement chinois sanctionnera les constructeurs qui ne parviendront pas à respecter la limitation de la consommation moyenne des véhicules particuliers à 6,9 litres/100 km pour 2015. Cette dernière sera encore plus contraignante en 2020.

 

circulation chine

 

Après les encouragements, les sanctions. En effet, le gouvernement chinois a annoncé la semaine dernière que les constructeurs automobiles qui ne se conformeront pas aux nouvelles limitations de 2015 concernant la consommation moyenne de carburant pour les véhicules particuliers seront sanctionnés. Ces sanctions prendront la forme de dénonciations et blâmes en public (name and shame) ainsi que de mesures de restriction de production. Elles s’appliqueront aussi bien aux constructeurs locaux qu’étrangers, et ce, à partir du 1er novembre 2015. Les limitations en question sont fixées 6,9 litres/100 km (consommation corporative moyenne). Elles seront portées à 5 litres/100 km dès 2020.

Mesures complémentaires

Ces mesures sont destinées à forcer les constructeurs à s’orienter vers la production de modèles écologiques (100 % électriques, hybrides ou à pile à combustible). Elles sont complémentaires des mesures financières incitatives consenties par le gouvernement à l’endroit des consommateurs depuis le début de cette année 2014 pour inciter ces derniers à adopter les modes de transport durable. Certains analystes d’IHS Automotive, cités par Automotive News, estiment cependant ces objectifs pour 2015 ne sont pas assez ambitieux et que la plupart des constructeurs parviendront de toutes les façons à s’y conformer sans effort particulier. L’objectif de 5 litres/100 km pour 2020 mérite toutefois d’être suivi de près toujours d’après cet institut spécialisé dans les études de marché.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.