Londres : les premiers taxis électriques Metrocab entrent en service

La Metrocab a été officiellement mise en circulation à Londres la semaine dernière et devient le premier taxi électrique licencié à prolongateur d’autonomie au monde d’après son opérateur. Le constructeur du véhicule évoqué des économies moyennes de carburant pouvant atteindre les 52 euros.

 

metrocab taxi electrique

 

Les premiers exemplaires de la Metrocab, un taxi électrique à prolongateur d’autonomie fabriqué au Royaume-Uni, circulent désormais sur les routes londoniennes sous la bannière de l’opérateur Transport of London. Cette mise en circulation est saluée comme un évènement capital de la vie de la cité aussi bien par les dirigeants du nouveau service que par le maire Boris Johnson. Ce dernier avait notamment décrit le taxi électrique comme un véritable « chef-d’œuvre de l’ingénierie britannique » et comme « le Rolls Royce des taxis ». Sir Charles Masefield, président de Metrocab, a quant à lui fait part de sa fierté par rapport aux performances de ce « premier taxi électrique à prolongateur d’autonomie licencié à Londres, et même dans le monde ».

Jusqu’à 54 euros d’économie journalière

Conçue et fabriquée entièrement au Royaume-Uni par la firme Frazer-Nash Research and Ecotive, la Metrocab propose une autonomie totale de 560 km grâce à un moteur électrique de 50 kW alimenté par une batterie lithium-ion de 12,2 kWh et à un prolongateur à essence 1 000 cc. L’ensemble ne consomme que 3 litres/100 km, de quoi permettre aux utilisateurs d’économiser entre 20 à 40 livres sterling par jour (entre 27 et 54 euros). « Les économies d’argent sur le carburant sont significatives, la conduite et le confort incroyables et mes premiers clients sont ravis par le nouveau cab », témoigne ainsi Preston Morris, le premier conducteur de la Metrocab qui est nominée pour plusieurs récompenses dans le secteur du transport en cette année 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.