Marché chinois : le gouvernement prêt à investir pour les infrastructures de recharge

Le gouvernement chinois devrait annoncer dans les prochaines semaines un investissement d’environ 12,4 millions d’euros pour le déploiement d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques en Chine. Une telle mesure contribuera à accroître davantage le potentiel du marché chinois des voitures électrifiées et à attirer encore plus les constructeurs majeurs occidentaux et japonais.

 

marché chinois véhicules électriques

 

Les constructeurs majeurs ayant misé sur le développement du marché chinois des véhicules électriques et hybrides rechargeables doivent se frotter les mains. En effet, deux sources anonymes proches du dossier ont indiqué la semaine dernière que le gouvernement chinois envisage d’investir 100 milliards de yuan (environ 12,4 millions d’euros) pour l’expansion du réseau d’infrastructures de recharge du pays. Une annonce officielle est attendue sous peu avec les détails du programme. Quoi qu’il en soit, le marché chinois est en train de confirmer son fort potentiel et le gouvernement continue d’enchaîner les mesures incitatives à l’endroit des consommateurs. Parmi les dernières décisions en date figurent notamment l’exemption de taxe à l’achat en faveur des véhicules à énergie nouvelle (voiture électrique, voiture hybride rechargeable et voiture à pile à combustible) et l’instauration d’une commande publique minimum.

Fort potentiel

La densification du réseau d’infrastructures de recharge contribuera certainement à l’accélération de l’adoption des véhicules électrifiés par les Chinois. Le marché chinois des véhicules électriques et hybrides rechargeables est actuellement l’un des plus importants au monde avec 24 460 exemplaires écoulés entre janvier et juillet 2014. Il reste encore loin du marché américain (64 996 exemplaires immatriculés pour la même période), mais possède une marge de progression importante étant donné le manque actuel en termes d’infrastructures et le récent engagement du gouvernement dans la promotion de la mobilité électrique. D’ici 2020, les autorités locales espèrent compter au moins 5 millions de voitures électrifiées sur les routes. Les marques locales (BYD avec la Qin et Kandi avec la Kandi EV) dominent le marché. Les constructeurs étrangers montent cependant en puissance avec Tesla qui a écoulé 1 849 Model S entre janvier et juillet 2014. Nissan ambitionne même de s’accaparer 20% de part de marché d’ici 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.