Marché chinois : le gouvernement va réduire drastiquement ses subventions

Le gouvernement chinois a annoncé que le montant des subventions à l’achat de véhicules électriques et hybrides rechargeables neufs va diminuer rapidement à partir de 2017. Les constructeurs devront revoir leurs stratégies et proposer des prix moins élevés pour continuer à attirer les consommateurs.

 

chine circulation

 

Après avoir dépensé l’équivalent de plusieurs milliards d’euros en subventions à l’achat en faveur des véhicules écologiques pour en accélérer l’adoption et pour réduire la pollution atmosphérique, le gouvernement chinois va commencer à se serrer la ceinture. Il a dévoilé un nouveau plan d’échelonnement dans le temps des aides gouvernementales qui en réduit le montant plus rapidement que prévu. Les subventions seront diminuées de 20 % à partir de 2017 et de 40 % d’ici 2020 par rapport au niveau de 2016 alors que les prévisions initiales ne faisaient état que d’une baisse de l’ordre de 10 % pour 2020. Le montant de l’aide pour un véhicule électrique neuf se situera ainsi autour de 25 000 à 55 000 yuan (3 500 et 7 700 euros) en fonction des caractéristiques du modèle. Actuellement, certains acheteurs bénéficient d’une subvention pouvant atteindre les 100 000 yuan (14 000 euros).

Après la carotte… le bâton

Outre les raisons financières, le gouvernement a adopté une telle mesure pour responsabiliser davantage les constructeurs. D’après Yale Zhang, un haut responsable d’une firme locale de consulting cité par Reuters, le but est de pousser ces derniers à faire le nécessaire pour réduire le prix des véhicules écologiques au lieu de compter uniquement sur les subventions. « Cette politique envoie un signal aux constructeurs selon lequel le gouvernement est déterminé à utiliser le bâton à la place de la carotte d’ici la fin de cette décennie », a-t-il notamment indiqué. Il reste désormais à savoir si cette baisse future des subventions va entamer la motivation des constructeurs locaux et internationaux qui ont été nombreux à annoncer des plans ambitieux pour le marché chinois lors du dernier Salon de l’auto de Shanghai, le mois dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.