Moteurs diesel truqués : les décideurs européens réagissent

Le comité environnemental du Parlement européen a adopté avec amendement un projet de texte destiné à imposer des tests de pollution en conditions réelles et la publication des résultats aux constructeurs. Le comité a proposé l’élargissement des participants aux débats et l’accélération du processus.

 

parlement européen

 

Les dirigeants de l’Union européenne n’ont pas tardé à réagir après le scandale du trucage des tests anti-pollution par Volkswagen révélé la semaine dernière. Le comité « environnement » du parlement européen a ainsi voté après amendement le projet de texte déposé par la Commission européenne, projet qui vise à introduire des tests d’émission en conditions réelles des nouveaux véhicules en plus des tests en laboratoire. L’exécutif européen travaille sur ce projet depuis plusieurs années dans le but de réduire l’écart entre les données théoriques revendiquées par les constructeurs et l’impact réel des véhicules sur l’environnement. Le comité environnemental a proposé d’accélérer le processus et d’élargir le débat avec comme échéance l’année 2017.

Il a également été convenu que des négociations officielles pour l’adoption d’un texte légal définitif devraient se tenir immédiatement entre le Parlement européen, la Commission et les représentants des États membres. D’après les bruits de couloir, les négociateurs allemands tenteraient de retarder le processus et de rendre la nouvelle législation la moins contraignante possible. Les débats risquent cependant d’être houleux puisque les « verts », initiateurs de l’amendement affichent une détermination renforcée par le scandale Volkswagen. « En jouant avec la procédure de test des émissions, les constructeurs ont maintenu sur route des voitures qui sont en dessus des limites légales de pollutions à plusieurs égards. Cette chicanerie cynique doit finir », a notamment déclaré le porte-parole des verts, Bas Eickhout. Ils admettent d’ailleurs avoir introduit l’amendement pour accroitre la pression sur les décideurs européens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.