Navigant Research : les batteries lithium-ion ont encore un bel avenir

Tandis que les recherches sur de nouvelles technologies de batterie pour véhicule électrique se multiplient, Navigant Research prédit une continuation de la domination des cellules lithium-ion sur le marché. Les modèles hybrides, 100 % électriques et micro-hybrides continueront d’y avoir recours au moins pour les 10 années à venir.

 

lithium-ion-batterie

 

D’après le dernier rapport de Navigant Research intitulé « batteries pour véhicules électriques », la technologie lithium-ion restera le choix principal des constructeurs en ce qui concerne les batteries électriques de leurs modèles 100% électriques et hybrides, au moins jusqu’en 2023. Cette firme américaine spécialisée dans l’analyse du marché mondial des technologies propres a souligné que l’utilisation des cellules lithium-ion restera jusqu’à cette période la solution la plus viable considérant la taille des batteries requises par les véhicules produits. David Alexander, analyste et chercheur senior, a indiqué que le recours à la technologie n’a cessé de prendre de l’ampleur depuis que la plupart des constructeurs majeurs ont décidé de lancer leurs modèles électriques et hybrides. La Toyota Prius fut le premier manufacturier à exploiter la batterie lithium-ion en 2012, mais depuis pratiquement tous les autres l’ont suivi.

Les micro-hybrides prendront le relais des hybrides et des électriques

Le rapport de Navigant Research prévoit que la croissance du recours aux batteries lithium-ion sera essentiellement assurée par les véhicules 100 % électriques et hybrides dans un premier temps. Par la suite, ces derniers devraient commencer à recours à d’autres technologies, mais seront relayés par les modèles équipes des systèmes micro-hybrides (Start-Stop), avant de laisser progressivement la place à de nouvelles générations de batteries à partir de 2023.  Parmi ces solutions du futur figurent notamment la technologie aluminium-air, capable de fournir une autonomie de 1 600 km, et qui devrait être commercialisée par le géant américain Alcoa et la firme israélienne Phinergy à partir de 2017.  Les recherches sur les batteries lithium-air et lithium-souffre, offrant toutes deux une plus grande autonomie à un prix réduit, sont également en bonne voie, mais aucune production en série n’est estimée réaliste avant plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.