Nissan Leaf : un nouveau rappel aux États-Unis

Après un premier rappel de près de 30 000 Nissan Leaf en mars 2014 pour des problèmes liés aux airbags, le constructeur nippon doit procéder à une nouvelle vague de rappel pour des soudures manquantes. Pour cette fois, les propriétaires européens ne sont pas concernés.

 

2014-nissan-leaf-rappel

 

La branche américaine du constructeur Nissan a annoncé la nécessité de rappeler 211 exemplaires de la Nissan Leaf sortis entre le 28 février et le 12 mars de l’usine de Smyrna, États-Unis, pour des raisons de sécurité. Le problème ne concerne pas le groupe motopropulseur électrique qui reste à ce jour très fiable, mais d’un défaut d’assemblage au niveau de la structure avant du véhicule. Quelques soudures pourraient en effet manquer, ce qui mettra en cause l’intégrité structurelle de l’ensemble en cas de collision. Cette anomalie a été décelée par le constructeur sur une Nissan Leaf suite à une inspection de qualité routinière. Après des investigations plus profondes et les inspections réalisées par quelques concessionnaires auprès des clients, Nissan est arrivé à identifier les 211 modèles concernés.

Les modèles défaillants à remplacer

Pour préserver son image, le constructeur a décidé d’adopter des mesures drastiques. Ainsi, les propriétaires touchés par le problème seront contactés et leurs véhicules seront remplacés, sans le moindre frais. Les éventuelles conséquences de ce manquement sur les performances de la Leaf aux différents crashs tests et sur sa conformité aux régulations en vigueur seront également étudiées en vue de déterminer les mesures supplémentaires à prendre.  Pour la Leaf, la voiture électrique la plus vendue au monde, il s’agit du deuxième incident de ce genre après un premier rappel dû à un problème de déploiement des airbags en mars 2014. 29 160 exemplaires étaient alors concernés aussi bien aux États-Unis, en Europe, qu’en Asie. Cette fois, seuls les modèles fabriqués et écoulés aux États-Unis sont touchés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.