Pays-Bas : des Nissan 100% électriques à moins de 5 000 euros

Grâce à diverses subventions accordées par l’État et les municipalités locales néerlandaises, certaines catégories d’acheteurs peuvent avoir une Nissan e-NV200 pour 4 950 euros hors taxe.

nissan e-nv200

 

La municipalité de Rotterdam, aux Pays-Bas, a mis en place un programme d’incitation à l’acquisition de véhicules électriques, notamment des modèles Nissan, et de mise à la casse des véhicules polluants. Destiné aux professionnels, ce programme consiste en l’octroi d’une subvention de 2 500 euros qui vient s’ajouter aux autres bonus écologiques déjà accordés par les autorités et ramène le prix final d’une Nissan e-NV200 Visia Flex à 4 950 euros, hors TVA. La Leaf ne coûte quant à elle que 7 450 euros, hors TVA. Le constructeur automobile japonais se frotte évidemment les mains. « En mettant à la casse les véhicules les plus vieux et en incitant les acheteurs à les remplacer avec des véhicules électriques zéro-émission, Rotterdam effectue un énorme pas dans l’amélioration de la qualité de l’air », a notamment déclaré Jordi Vila, responsable de Nissan Pays-Bas.

 

Plus de 10 000 euros de subvention

 

Cette subvention ne profitera qu’aux 5 000 premiers candidats qui ont réservé leurs véhicules avant le mois de décembre dernier. Rotterdam n’est pas la seule ville néerlandaise à proposer de telles mesures incitatives en faveur des véhicules électriques. Dans la capitale, Amsterdam, les bonus et autres subventions accordées par les autorités permettent au consommateur d’acquérir l’e-NV200 pour 5 650 euros et la Leaf pour 8 350 euros, hors taxe. Aux Pays-Bas, une remise automatique de 3 000 euros est accordée pour chaque achat d’un taxi et utilitaire électrique. Les municipalités locales octroient également des subventions à l’achat supplémentaires à hauteur de 7 000 euros et jusqu’à 1 500 euros de plus pour l’installation de chargeur à domicile alimenté par de l’électricité propre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.