Powerwall : Tesla s’attaque à l’électrification des bâtiments

Tesla Motors a révélé au grand public la Powerwall, son système de batterie électrique à usage domestique. Commercialisé à environ 2 680 euros, le dispositif est destiné à accélérer l’adoption massive des sources d’énergie renouvelable dans le monde entier.

tesla powerwall

 

 

Après avoir bâti une solide réputation dans le domaine des voitures électriques, Tesla Motors se lance dans l’électrification des immeubles domestiques à travers son nouveau dispositif baptisé Powerwall. Ce pack de batterie électrique à usage domestique est directement inspiré de la technologie utilisée pour les modèles électriques Tesla. Il a été présenté officiellement le 30 avril dernier par le PDG Elon Musk lui-même au centre de design Tesla à Hawthorne, Californie. Le Powerwall permet de stocker l’énergie récoltée durant la journée à travers des panneaux solaires. Il se démarque par sa discrétion (il s’accroche tout simplement sur le mur du garage) et par maniabilité.

Tesla Motors décrit son dispositif comme « une solution géniale pour les habitants des parties isolées du monde » qui n’ont pas accès continuellement à l’électricité distribuée en réseau. Elon Musk ambitionne ainsi d’en faire un dispositif révolutionnaire qui va accélérer le passage à l’énergie renouvelable. Le charismatique PDG espère que son produit sera adopté comme l’a été le téléphone portable. Il reste à convaincre les consommateurs de s’acquitter du prix du Powerwall qui s’élève à 3 000 dollars (environ 2 680 euros) pour la version 7 kWh et à 3 500 dollars (environ 3 125 euros) pour la version 10 kWh. Pour les immeubles à forte consommation d’énergie, Tesla a conçu une version 100 kWh baptisée Powerpack. Les carnets de commandes sont déjà ouverts. Les premières livraisons sont attendues pour cet été.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.