Recharge sans fil : premiers essais officiels au Royaume-Uni pour cette année

Les autorités britanniques ont lancé un programme d’essai portant sur la technologie de la recharge sans fil pour véhicules électriques dans le but d’équiper les principales routes publiques du royaume dans un futur proche. Des centaines de millions d’euros ont été investis pour le projet qui devrait aboutir à des résultats concrets d’ici 5 ans.

 

londres

 

L’importance des infrastructures de recharge pour la vulgarisation des voitures électriques et hybrides rechargeables est désormais reconnue par tous les gouvernements des principaux marchés de l’automobile. Les autorités britanniques veulent quant à elles aller encore plus loin en appuyant le développement des chargeurs sans fil. Ainsi, Highways England, l’organisme chargé de la gestion des autoroutes du Royaume-Uni, a annoncé le lancement d’un programme d’essai en laboratoire de la technologie dans le but d’équiper les principales routes du pays d’ici quelques années. Les opérations devront commencer avant la fin de cette année 2015, le temps pour les ingénieurs de mettre au point le véhicule d’essai et de recréer les conditions réelles d’une route publique. Elles vont s’étaler sur 18 mois, période à l’issue de laquelle des tests sur terrain seront organisés.

Ce programme d’essai fait partie d’un plan plus vaste qui met en évidence la ferme volonté du gouvernement britannique d’installer des chargeurs sans fil pour véhicules électriques sur les routes publiques du royaume. Il compte investir plus de 700 millions d’euros sur 5 ans pour le programme. Des études de faisabilité ont également été menées afin de déterminer la manière dont les infrastructures en question pourraient effectivement être installées, les modifications qui permettraient aux véhicules électrifiés de s’adapter à la technologie et le type de système de transfert d’énergie qui serait le plus efficace. S’ils venaient à se concrétiser, ces essais seraient les premiers du genre qui concerneront des routes majeures d’après les autorités locales.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.