Renault-LG Chem : un partenariat pour une voiture électrique à grande autonomie

Renault et LG Chem ont conclu un mémorandum d’entente sur le développement conjoint d’une batterie lithium-ion à haute densité énergétique capable de procurer jusqu’à 300 km d’autonomie aux futurs véhicules électriques du constructeur.

 

Renault-LG-Chem

 

Le constructeur français Renault et le fabricant sud-coréen de batteries électriques LG Chem ont annoncé, le 21 mai dernier, la signature d’un mémorandum d’entente portant sur le développement d’une nouvelle génération de véhicule 100 % électrique à forte autonomie. Aucune précision n’a été fournie quant au kilométrage exact, mais cette autonomie devrait être le double de celle des modèles actuels, soit près de 300 km. La technologie de batterie électrique exploitée restera la combinaison lithium-ion, mais pour parvenir au résultat escompté, les deux compagnies tireront profit des cellules à haute densité énergétique de LG Chem. La date de production de cette nouvelle batterie n’a pas non plus été dévoilée et il reste inconnu si la marque au losange pourrait l’installer sur les prochaines versions de ses modèles 100 % électriques actuels ou sur de nouveaux modèles.

 Une aubaine pour Renault

Ce partenariat entre Renault et LG Chem n’est pas le premier de son genre. Les deux compagnies, respectivement leaders mondiaux en termes de vente de véhicules 100 % électriques, grâce à l’alliance Renault-Nissan, et en termes de fabrication de batteries ont déjà convenu de travailler ensemble pour le développement d’un modèle pouvant atteindre les 400 km/h, en novembre 2013. Le constructeur se fournit également auprès de LG Chem pour les packs de batterie lithium-ion des quatre modèles qu’il commercialise à ce jour. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle voiture électrique avec 300 km d’autonomie serait la bienvenue pour Renault à un moment où ses modèles ont du mal à s’imposer en dehors de l’hexagone. Bien que l’objectif de vendre 1,5 million d’exemplaires d’ici 2016 a été abandonné depuis longtemps, le constructeur reste optimiste sur l’avenir de la technologie 100 % électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.