Salon de Genève : Kia dévoile son nouveau système hybride

Kia a présenté, lors du Salon de l’auto de Genève, le nouveau groupe motopropulseur hybride qui équipera ses futurs modèles. Il se distingue par le recours à une batterie plomb-carbone, un système de récupération d’énergie en phase de décélération, un turbocompresseur électrique et à un système start/stop.

 

Kia-new-mild-hybrid-technology

 

Le constructeur sud-coréen Kia a profité de l’ouverture du Salon international de l’automobile de Genève pour les professionnels, le 4 mars dernier, pour présenter son nouveau groupe motopropulseur hybride. Développé par le centre de Recherche et Développement de Kia en Europe, ce système repose sur une batterie plomb-carbone de 48 V qui alimente un micro moteur électrique et qui se recharge automatiquement lors des décélérations du véhicule. Ce groupe motopropulseur devrait équiper des modèles de production du constructeur dans un futur proche que ce soit en configuration diesel/électrique ou essence/électrique. D’après les ingénieurs qui ont développé ce nouveau système, son exploitation sur des modèles de série pourrait permettre une réduction des émissions de CO2 de l’ordre de 15 % malgré un gain de puissance compris entre 15 et 20 %.

Turbocompresseur électrique

Un superchargeur électrique (turbocompresseur) peut, en effet, être installé en support du turbocompresseur classique pour augmenter la puissance et le couple du groupe motopropulseur à faible vitesse. Il est également alimenté par la batterie plomb-carbone et peut ne pas être installé sur les modèles les plus compacts nécessitant un système plus simple. Le choix des ingénieurs de Kia a porté sur la combinaison plomb-carbone, au lieu du classique lithium-ion, parce qu’elle ne requiert aucun refroidisseur actif, est plus facile à recycler et est plus efficace à très faible température. Le groupe motopropulseur sera, en outre, doté d’un système start/stop qui coupe automatiquement le moteur à l’arrête et le redémarre pratiquement sans aucun bruit et aucune vibration grâce à un alterno-démarreur posé à la place de l’alternateur classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.