Tesla Motors : Toyota vend également ses parts

Une semaine après Daimler, Toyota va se débarrasser d’une partie de ses parts au sein de Tesla Motors. La poursuite de la coopération entre les deux compagnies est évaluée. Un nouveau constructeur pourrait également acquérir des actions au sein de l’ancienne start-up californienne.

 

toyota et tesla

 

Le géant nippon Toyota a décidé de céder une partie de ses parts au sein de Tesla Motors. La proportion exacte des actions concernées n’a pas été révélée. Cette opération intervient alors que le constructeur s’apprête à terminer la commercialisation de la Toyota RAV 4 EV (la version 100 % électrique du SUV) qui est alimentée par une batterie et un moteur électrique fournis par Tesla. Avant cette décision, Toyota possédait environ 2,4 % d’actions, ce qui en fait l’un des dix investisseurs les plus importants de la compagnie californienne. Pour rappel,  la semaine dernière, le groupe Daimler s’est séparé de la totalité de ses parts qui s’élevait à 4 %.

Entrée possible d’un autre constructeur majeur

Malgré cette vente, Toyota n’exclut pas une coopération avec Tesla dans le futur. « Nous avons une bonne relation avec Tesla et nous évaluerons la possibilité de travailleur ensemble sur les futurs projets », a notamment indiqué Kayo Doi, porte-parole de la compagnie, au magazine Bloomberg. Contrairement aux apparences, le retrait inattendu de ces deux géants ne devrait pas affaiblir Tesla Motors puisque d’après les spéculations, un autre groupe automobile majeur, BMW, pourrait faire l’inverse de ce qu’ont décidé Daimler et Toyota. Tesla serait intéressé par l’expertise du constructeur bavarois dans le domaine de la fibre de carbone.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.