Toyota exploite les déchets pour fabriquer des hybrides

L’usine Toyota du Kentucky, qui produit les versions hybrides de la Camry, de l’Avalon bientôt de la Lexus ES, va exploiter les déchets d’un site d’enfouissement de la région pour se fournir en électricité. Le système sera opérationnel en 2015 et produira un mégawatt d’énergie par an.

 

usine toyota hybride kentucky

 

Pour Toyota, le leader mondial des ventes de véhicules hybrides, il n’y a pas que les voitures qui doivent être écologiques, mais les usines dans lesquelles ils sont fabriqués également. Ainsi, le constructeur vient de conclure un partenariat avec l’opérateur qui assure la gestion du site d’enfouissement de déchets de la région du Bluegrass, dans le Kentucky, aux États-Unis, pour la récupération des gaz produits par ce dernier. Les gaz en question seront par la suite utilisés pour alimenter en énergie l’usine Toyota du Kentucky où sont assemblés quelques-uns des voitures les plus écologiques de la marque, dont les versions hybrides de la Camry et de l’Avalon. Le constructeur nippon a également annoncé l’année dernière que cette usine du Kentucky accueillera désormais la Lexus ES et sa déclinaison hybride.

Assez d’électricité pour la fabrication annuelle de 10 000 véhicules

« Chez Toyota, nous croyons que les voitures écologiques ne sont que le début », a notamment déclaré Jeff Klocke, responsable des installations et de l’environnement, en faisant référence à l’importance que le constructeur accorde à la collaboration avec la communauté locale dans ses efforts pour instaurer « un monde plus propre ». Au total, le constructeur estime que le site d’enfouissement du Bluegrass pourra fournir assez d’électricité chaque année pour l’assemblage de 10 000 véhicules.  L’installation devrait générer un mégawatt d’électricité par heure, l’équivalent des besoins de 800 foyers américains. Les émissions de CO2 du site seront, en outre, réduites de 90 %, pour le plus grand bonheur de la communauté locale. Les travaux débuteront au mois d’avril 2014 et le système devrait être fonctionnel dès les premières semaines de l’année 2015.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.