Une version européenne de la Chevrolet Bolt n’est pas à écarter

Après avoir proposé l’Opel Ampera, une version européenne de la Chevrolet Volt, sans réel succès, General Motors pourrait retenter l’expérience avec la nouvelle citadine électrique Chevrolet Bolt. Le véhicule a tout pour plaire aux consommateurs européens, mais la confirmation officielle de cette information est toujours attendue.

 

chevrolet Bolt

 

General Motors pourrait commercialiser une version européenne de la Chevrolet Bolt, sa dernière compacte 100% électrique, en Europe sous les marques Opel et Vauxhall. C’est en tout cas ce qu’affirment des sources proches du dossier citées par Automotive News Europe. Ces mêmes sources ont indiqué que le groupe américain pourrait limiter le volume destiné au marché européen dans un premier temps. Aucun commentaire officiel n’a été effectué à ce stade. Durant une interview qu’il a accordée en marge du Salon de l’automobile de Genève, Karl Thomas Neumann, PDG d’Opel, s’est contenté d’insinuer que la marque envisage de lancer un modèle électrique en Europe pour remplacer l’Ampera qui a été retirée en 2014 à cause d’une faible demande.

Beaucoup d’atouts

La Chevrolet Bolt a été présentée au grand public lors du Salon de Détroit en janvier 2015. General Motors n’a pas encore annoncé le début de sa commercialisation et la dénomination pourrait encore changer d’après les dernières informations officielles. La petite compacte 100% électrique attise la curiosité des observateurs qui sont impatients de vérifier son autonomie revendiquée de 321 km pour un véhicule annoncé à moins de 30 000 dollars (26 400 euros), après subventions. De tels atouts auraient poussé les responsables du géant américain à privilégier la commercialisation d’une version européenne de la Bolt à la place d’une version 100% électrique de la mini-citadine Karl.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.