Véhicule électrique : bientôt une priorité absolue pour l’Union européenne

L’Union européenne devrait se doter d’une nouvelle stratégie énergétique qui reconnait une place centrale aux véhicules électriques d’ici à la fin de ce mois de février. Les réunions y afférentes commencent cette semaine à Riga, en Lituanie.

 

La Nissan Leaf, l'un des modèles électriques les plus vendus en Europe.

La Nissan Leaf, l’un des modèles électriques les plus vendus en Europe.

 

Alors qu’elle s’est jusqu’ici limitée à instaurer des limitations d’émission de CO2 plus strictes sans préciser les technologies à prioriser pour s’y conformer, l’Union européenne envisage de privilégier celle du véhicule 100 % électrique d’après Reuters. La Commission considère ces véhicules comme une priorité absolue dans le cadre de la concrétisation du projet d’une Europe doté d’une vision unique en matière énergétique. Cette priorisation bénéficie de l’appui de plusieurs industries et groupes environnementaux affirme l’agence sur la base d’un document de discussion destiné à la préparation des rencontres de Riga sur l’énergie qui débutent ce vendredi 6 février 2015. « L’électrification du transport devrait être une haute priorité à travers l’intégration complète des véhicules électriques dans les politiques de mobilité urbaine et dans le réseau d’électricité », peut-on notamment lire dans ce document.

Choix logique

Il y a quelques années, l’Union souhaitait favoriser l’utilisation des carburants alternatifs (biocarburants), mais il s’est avéré que cette solution présentait plus d’inconvénients que d’avantages en termes de cout et d’efficacité énergétique réelle. Le recours à l’électrique se révèle ainsi être un choix logique. Il permettra de réduire la dépendance énergétique européenne vis-à-vis de la Russie et vis-à-vis de l’énergie fossile. Les discussions de Riga verront la participation des ministres de l’Énergie des États membres de l’Union européenne et des commissaires européens. Un document officiel détaillant la nouvelle stratégie européenne sera publié d’ici à la fin de ce mois de février. En attendant la mise en œuvre de cette dernière, les États membres continueront de proposer diverses incitations financières plus ou moins importantes aux conducteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.