Véhicules électriques : le gouvernement allemand prêt à augmenter ses aides

Le gouvernement allemand envisage sérieusement d’accorder des subventions à l’achat des voitures électriques pour accélérer l’atteinte de son objectif de compter 1 million d’unités en circulation en 2020. La décision finale, qui est très attendue à la fois par les consommateurs et par les constructeurs, devrait intervenir d’ici à la fin de l’année.

 

angela-merkel

 

Consciente des efforts qu’il reste à son pays pour vulgariser les véhicules électriques, la chancelière allemande Angela Merkel, a révélé que le gouvernement se penche actuellement sur de nouvelles mesures financières destinées à en faciliter l’achat. Parmi celles-ci figure l’octroi d’une subvention à l’achat qui devrait être applicable d’ici à la fin de cette année 2015. « L’Allemagne n’a pas d’autre choix que d’offrir plus de support même si nous avons déjà fait quelque chose », a-t-elle indiqué lors d’une conférence pour la promotion de la voiture électrique à Berlin cette semaine. La chancelière a précisé que son gouvernement va étudier tous les instruments d’aide qui sont disponibles à l’international. Les consommateurs allemands devront ainsi pouvoir bénéficier d’un bonus écologique similaire à celui en vigueur en France.

 

Priorité

 

La mise en place d’un dispositif de subvention à l’achat constitue une priorité pour l’Allemagne qui a encore un long chemin à parcourir pour atteindre l’objectif de 1 million de véhicules électriques en circulation que son gouvernement s’est fixé en 2009. En 2014, ce volume n’atteignait même pas les 20 000 unités malgré les premières sorties des modèles électriques fabriqués par les constructeurs locaux comme BMW (i3 et i8) et Volkswagen (E-Golf et E-Up !). L’échéance de la nouvelle limitation du taux d’émission de CO2 moyen à 95 g/km par l’Union européenne à partir de 2020 arrive également à grands pas. Les constructeurs locaux ont d’ailleurs conditionné l’atteinte de ces objectifs à des efforts gouvernementaux supplémentaires. Jusqu’ici les consommateurs allemands ne bénéficient que d’avantages peu significatifs comme des réductions fiscales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.