Vente de véhicules hybrides en Chine: objectif 30% des ventes totales pour Toyota

 

D’ici 2020, Toyota compte atteindre un niveau de 3 modèles hybrides sur 10 véhicules vendus sur le marché chinois. Le constructeur a déjà lancé son offensive de charme en dévoilant deux nouveaux modèles hybrides à Shanghai cette semaine.

 

Toyota Prius 2010

 

Comme la plupart des constructeurs automobiles majeurs, Toyota porte un intérêt particulier au marché chinois des véhicules écologiques, considéré comme le futur eldorado du secteur. Le géant nippon s’est ainsi fixé comme objectif de consacrer 30% de ses ventes totales en Chine à des modèles hybrides d’ici 2020, d’après les informations du quotidien économique Nikkei. Toyota compte sur un marché de plus en plus dynamique étant donné que le gouvernement a imposé une limitation de la consommation moyenne de carburant des véhicules particuliers à 5 litres/100 km à partir de l’année en question (limite de 6,9 litres/100 km pour cette année).

Plusieurs nouveaux modèles hybrides attendus

Cet objectif est particulièrement ambitieux puisque Toyota n’a vendu que 90 000 modèles hybrides en Chine en 10 ans alors que pour la seule année 2014, son volume de vente tous modèles confondus s’était élevé à plus de 1 million d’exemplaires. Le constructeur nippon veut ainsi se doter des moyens nécessaires à son ambition et a profité du Salon de l’auto de Shanghai 2015 pour dévoiler 2 nouveaux modèles : la Corolla Hybrid (hybride simple) et la Levin HEV (hybride rechargeable). Ces deux véhicules sont développés à travers des joint-ventures avec les constructeurs locaux FAW Group et Guangzhou Automobile Group (GAC). Ils viendront bientôt prêter main-forte à la Prius et à la Camry hybride, les deux seuls hybrides commercialisés par Toyota en Chine à ce stade, et seront suivis par d’autres modèles d’ici peu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.