Ventes de véhicules électriques : la Norvège nouveau leader européen

Avec près de 3 000 nouveaux exemplaires enregistrés au mois de mars 2014, la Norvège prend la tête du classement des plus grands marchés européens des véhicules 100 % électriques. Cette croissance impressionnante devrait être maintenue pour les prochains mois, tant les Norvégiens semblent être conquis par la mobilité électrique.

 

Voiture électrique norvège

Pour le mois de mars 2014, la Norvège a détrôné la France de la première place européenne en ce qui concerne les immatriculations de véhicules 100 % électriques neufs. En effet, le petit royaume scandinave a enregistré pas moins de 2859 immatriculations, un nouveau record national et continental, contre 1037 pour l’hexagone. Ce volume représente 20 % de part sur le marché automobile. Parmi les modèles, la Tesla Modèle S réalise une performance exceptionnelle avec 1 493 immatriculations, un autre record. La Nissan Leaf arrive à la deuxième place avec 425 exemplaires écoulés, juste devant les nouvelles Allemandes e-Up ! de Volkswagen et i3 de BMW. La Renault Zoe, leader incontesté du marché en France, a quant à elle effectué une entrée timide sur le marché norvégien avec 16 immatriculations depuis son lancement le 24 mars.

 

Une tendance qui n’est pas prête de s’arrêter

 

L’appétit des Norvégiens pour la mobilité électrique continue ainsi de s’aiguiser après une année 2013 qui a déjà impressionné. La situation ne devrait pas se dégrader avec l’arrivée de nouveaux modèles comme l’e-Golf de Volkswagen. Le constructeur de Wolfsburg a d’ailleurs rapporté que la version 100 % électrique de la compacte mythique a enregistré 1 200 réservations 3h30 min après le début des prises des commandes en février dernier. Cet engouement trouve essentiellement son explication dans la densité du réseau de recharge disponible sur le territoire et dans l’importance des mesures incitatives (exemption de TVA à l’achat et de taxe routière, parking gratuit…) mises en place par le gouvernement norvégien. Ces paramètres permettent aux véhicules électriques d’être aussi compétitifs, voire plus, que les modèles classiques en termes de prix et de confort d’utilisation. À ce rythme, la Norvège ne devrait avoir aucun mal à atteindre son objectif de 50 000 voitures électriques en circulation pour 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.