Venucia e30 : la Nissan Leaf chinoise sur le marché

La Venucia e30, la Nissan Leaf chinoise, est entrée en commercialisation en Chine à un prix débutant à 33 740 euros, hors subventions. Elle sera l’arme principale de l’alliance pour la conquête d’un marché dont elle ambitionne d’en devenir le leader d’ici quelques années.

 

venucia e30

 

Le joint-venture Dongfeng/Nissan a annoncé le lancement officiel de la Venucia e30, une déclinaison de la Nissan Leaf spécialement destiné au marché chinois, pour un prix commençant à 267 800 yuan (environ 33 740 euros). Révélée en 2012 à Pékin, la Venucia e30 était initialement prévue pour une production en 2015. Cependant, le fort engagement du gouvernement chinois pour l’accélération du déploiement des véhicules à énergie nouvelle illustré par d’importantes subventions, surtout pour les modèles de fabrication locale, semble avoir décidé Nissan et son partenaire  à mettre son produit sur le marché le plus tôt possible. Entre autres mesures incitatives, les consommateurs chinois bénéficieront d’une subvention à l’achat d’environ 7 500 euros et d’une exemption de taxe de 10 % du prix d’achat, soit environ 3 400 euros.

Moins de 26 000 euros

Au final, la Venucia e30 devrait ainsi revenir au maximum à environ 23 000 euros pour le client, de quoi lui permettre de rafler une bonne part de marché dans un segment où les autres constructeurs locaux ne proposent pas encore le même niveau de qualité et les constructeurs étrangers le même niveau de prix. En effet, la Venucia e30 repose sur la même plateforme et la même technologie que la Nissan Leaf, la voiture électrique la plus vendue au monde. Pour rappel, Nissan compte sur l’e30 pour asseoir sa domination en Chine où elle ne vise pas moins de 20 % de part de marché d’ici 2018. La Leaf chinoise sera commercialisée auprès de 9 grandes villes dans un premier temps avant un déploiement national prévu pour 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.