Voiture à l’hydrogène : une station multicarburant et une nouvelle flotte pour ENGIE

Le groupe énergétique ENGIE a inauguré cette semaine la première station multicarburants alternatifs (hydrogène, gaz et électricité) de France à Rungis. Dans l’immédiat, ENGIE en profitera lui-même pour recharger une flotte de voitures à l’hydrogène nouvellement constituée.

Initiative en deux volets

ENGIE continue ses efforts pour la production et la vulgarisation de sources d’énergie propre. Pour cette fois, l’initiative du groupe énergétique porte sur la réduction de l’empreinte écologique de sa propre flotte et sur la mise à disposition d’une infrastructure de recharge innovante.

Le premier volet a nécessité un partenariat avec Symbio Power et Alphabet. Le dernier nommé va fournir à ENGIE 50 Renault Kangoo Z.E à prolongateur d’autonomie à l’hydrogène, technologie développée par le premier. Cette nouvelle flotte facilitera les interventions de la filiale Cofely Île-de-France. Les techniciens d’ENGIE Cofely pourront ainsi se déplacer  en mode zéro-émission sans compromis sur la durée des trajets. Leurs prestations de gestion intégrée de services facilitaires axée sur la transition énergétique n’en seront que plus efficaces.

Le second volet va quant à lui permettre à la France de profiter de sa première station multicarburants alternatifs. Celle-ci s’implante au cœur du marché de Rungis. Essentiellement destinée à recharger les voitures à l’hydrogène, elle offre une capacité de 20 kg/jour. À terme, l’objectif consiste cependant à passer à 80 kg d’hydrogène par jour. La station fonctionnera uniquement grâce à de l’électricité d’origine renouvelable.

À travers cette initiative, ENGIE possède désormais plus de 150 stations en carburants alternatifs en France. Le groupe affiche également une forte présence dans près d’un millier de villes dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.