Voiture électrique : la Renault Zoe s’attaque au marché norvégien

La Renault Zoe est commercialisée en Norvège depuis le 25 mars dernier avec une batterie livrée avec le véhicule à un prix débutant à 21 500 euros. Elle tentera de s’imposer dans la nouvelle capitale européenne des voitures électriques face à une forte concurrence qui a pris une petite avance.

 

renault-zoe-norvège

 

En quelques mois, la Norvège est devenue la capitale mondiale des voitures électriques en enregistrant record sur record en termes d’immatriculation de modèles neufs. Attiré par ce nouvel eldorado, Renault a décidé d’y lancer son modèle 100 % électrique phare, Zoe le 25 mars dernier. Ces débuts ont été soignés puisque la citadine a été accueillie dans le stade olympique d’Oslo où elle a été essayée par le ministre de l’environnement norvégien sous les yeux de l’Ambassadeur de France. Contrairement à ce qui est proposé dans l’hexagone, la Zoe sera livrée avec la batterie et une Wallbox de 3 kW en Norvège. Le prix commence à 21 500 euros pour la finition Life Easy, 23 800 euros en finition Easy Charge et 24 900 euros en finition Intens Supercharge, Wallbox de 11 kW inclus. La Zoe n’est pour l’instant pas compatible avec toutes les bornes publiques de recharge du pays et avec les prises domestiques, mais Renault prévoit de résoudre ce problème à travers l’installation future d’une cinquantaine de bornes auprès des supermarchés locaux.

Forte concurrence en vue

Le marché norvégien où les véhicules 100 % électriques ont atteint un record de 20 % de part de marché en mars 2014 représente une énorme opportunité pour le constructeur au losange pour dynamiser ses ventes. La Renault Zoe possède les atouts pour séduire les Norvégiens notamment en termes de prix. Une fois les exemptions de TVA à l’achat appliquées, elle devrait être plus que compétitive face à une concurrence représentée par la Volkswagen e-Up !, la Nissan Leaf et la BMW i3. Le modèle S, le leader du marché avec 1 493 immatriculations rien qu’au mois de mars dernier, combat pour l’instant dans une autre catégorie tant au niveau de sa tarification que de ses performances, mais la petite Française devrait se trouver une place de choix auprès des consommateurs norvégiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.