Fisker Karma

Fisker Karma

Premier modèle du constructeur américain Fisker Automotive, la Karma est une berline sportive électrique à prolongateur d’autonomie qui cherche à allier écologie et esprit muscle car américain. Sortie en novembre 2011 aux États-Unis, sa production a été suspendue une année plus tard suite aux difficultés financières rencontrées par le constructeur.

Informations techniques de la Fisker Karma :

Type d’hybride :Rechargeable
Date de commercialisation :1 avril 2012
Moteur thermique
Cylindrée :2000 cm3
Puissance du moteur thermique :260
Carburant :Essence
Moteur électrique
Puissance du moteur électrique :403
Couple du moteur électrique :1300 Nm
Performances globales
Puissance totale :403 ch
Emissions de CO2 :53 gr/km
Vitesse maximale :200 km/h
0 à 100 km/h6,3 secondes
Autonomie et batteries de la Fisker Karma
Autonomie totale :483 km
Autonomie 100% électrique :83 km
Type de batteries :Lithium-ion
Capacité des batteries :20,1 kWh
Consommation de la Fisker Karma
En 100% électrique0 l/100km
En mode VE/VH (en rechargeant les batteries à la maison)2,2 l/100km
En mode hybride (sans recharger les batteries à la maison) l/100km
Dimensions de la Fisker Karma
Longueur :4998 mm
Largeur :2133 mm
Hauteur :1330 mm
Poids :2404 kg
Nombre de portes :4
Places assises :4
Volume du coffre :195 dm3

Prix de la Fisker Karma :

Prix hors bonus102300 €
Bonus MalusBonus de 2000€
Disponibilité :1 avril 2012

Avantages et inconvénients : l’essentiel

Points positifsPoints négatifs

- Design unique
- Bon rapport puissance/consommation
- Autonomie électrique jusqu'à 80 km
- Finition de qualité

- Espace à l'arrière et volume de coffre insuffisants
- Poids élevé

Les essais au volant de la Fisker Karma :

En essayant la Fisker Karma, Automobile Challenges (automobile-challenges.fr) a d’emblée succombé aux charmes de sa silhouette sculpturale. D’après ce magazine spécialisé, la Karma approche la perfection en termes de design, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. La finition est de haut niveau et affiche un côté luxueux tout en étant innovante (aucun matériau animal n’est utilisé). L’habitabilité arrière et le volume de coffre réduits sont toutefois à regretter. Sur route, la Fisker Karma a séduit les essayeurs d’Automobile Challenges par son tempérament purement américain (un vrai muscle car) couplé à un comportement et à une direction précis. Ces derniers la qualifiaient d’ailleurs de «plus amusante voiture hybride du marché » même si elle se montre peu maniable à très basse vitesse. L’autonomie réelle en 100% électrique de 70 km, constatée par les essayeurs est tout à fait correcte, tout comme la consommation en mode hybride d’environ 9,5 litres/100km.

Caradisiac souligne également le très bon comportement routier de la Fisker Karma. Les essayeurs ont trouvé la voiture agréable à conduire surtout à vitesse élevée grâce à une direction précise, des suspensions efficaces, une bonne répartition des masses et un centre de gravité très bas. La Karma serait ainsi l’idéal pour une ballade aussi bien en ville ou sur route. Le groupe motopropulseur électrique (2 moteurs électriques de 403 chevaux et un prolongateur d’autonomie) n’a cependant pas été jugé impressionnant par Caradisiac par rapport à ce qui propose la concurrence (Mercedes CLS 500 …) dans le même segment de prix. Le poids du véhicule a été mis en cause, mais ces défauts sont heureusement compensés par la faible consommation de la Karma. Côté esthétique, Caradisiac n’est pas passé à côté de la qualité de la finition de la Karma et de son design intérieur épuré même si le manque d’espace à l’arrière et dans le coffre a également été remarqué.

Galerie photos de la Fisker Karma :

Vidéos du véhicule Fisker Karma :

Une réflexion au sujet de « Fisker Karma »

  1. toze

    bien mais pas top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.