Batteries lithium-ion : désormais réutilisées pour la conversion en électrique

Grâce aux travaux de Carwatt et de ses partenaires, les batteries électriques usées par les Renault Z.E peuvent avoir une seconde vie pour l’électrification (conversion) des utilitaires diesels de la marque. L’expérience a été menée avec succès sur une Renault Trafic. D’autres modèles en profiteront dès l’année prochaine.

 

renault trafic electrique carwatt

 

L’entreprise Carwatt est parvenue à développer une nouvelle technique permettant la réutilisation des batteries lithium-ion usées pour alimenter des modèles conventionnels convertis en électriques. En partenariat avec Renault, le Conseil de la ville de Paris, BPI France, l’Ecole des Mines et le Campus affaires de Bobigny, Carwatt a conçu une Renault Trafic électrifiée grâce aux batteries en seconde-vie provenant des Renault Z.E. Les batteries électriques ne sont plus considérées comme assez performantes pour les modèles 100 % électriques à partir de quelques années d’utilisation alors qu’elles disposent encore de 75 % de leurs capacités. Elles sont alors reconditionnées pour une seconde vie. Si leurs applications en tant que source d’énergie électrique pour les besoins domestiques sont déjà courantes, l’initiative de Carwatt est une grande première au sein de l’industrie de la mobilité électrique.

L’année prochaine, les parties prenantes prévoient d’étendre l’expérience à d’autres utilitaires Renault à moteur à combustion. La technique de la réutilisation et de la conversion à l’électrique présente l’avantage de ne nécessiter qu’un faible investissement tout en offrant des retombées écologiques élevées. Cet impact sur l’environnement est d’autant plus appréciable que la grande majorité (94 % d’après Carwatt) des utilitaires circulant en France est constituée par des diesels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.