Jaguar en Formule E en 2016

Jaguar Land Rover va faire son retour à la compétition automobile à travers le championnat de Formule E, saison 2016-2017.  Le groupe britannique va se servir de ce championnat pour éprouver et perfectionner ses technologies dans le domaine de l’électrification. Il va travailler avec une branche de l’écurie de formule 1 Williams.

 

jaguar formule E

 

Pour appuyer le développement de sa technologie électrique, Jaguar Land Rover a décidé de s’engager dans le championnat de Formule E (formule électrique) pour la troisième saison 2016-2017. La nouvelle écurie a déjà obtenu l’accord de l’organisation de la Formule E et celui de la Fédération Internationale Automobile (FIA). Même si le groupe Jaguar Land Rover ne commercialise actuellement aucun modèle 100% électrique, il compte tirer profit de cette expérience pour perfectionner ses futurs moteurs et ses batteries. « Le championnat va nous permettre de tester et machiner nos technologies avancées dans des conditions de performance extrême », a expliqué Nick Rogers, directeur de l’ingénierie du groupe. Il a également exprimé sa fierté concernant le retour à la compétition automobile de Jaguar plus de 10 ans après son retrait de la formule 1 en 2004. D’après les dernières informations, le premier modèle électrique de la marque, un crossover, devrait quant à lui arriver sur le marché en 2017.

Pour la construction de la voiture de compétition proprement dite, le groupe Jaguar Land Rover sera assisté par Williams Advanced Engineering, une branche de l’écurie de formule 1 Williams. Les deux compagnies ont déjà travaillé ensemble sur le projet de supercar Jaguar C-X75 hybride qui a été programmé pour la production avant que le constructeur britannique ne se retire au dernier moment. L’arrivée de ce nom mythique de l’industrie automobile va également profiter au rayonnement du championnat de formule E. « Jaguar est une marque avec un riche héritage sportif et le fait qu’il fasse son retour avec la Formule E est une énorme approbation pour le championnat et sa faculté à influencer le développement des voitures électriques », a indiqué Alejandro Agag, directeur général de l’organisation. Le constructeur britannique rejoint d’autres groupes comme Renault, PSA Peugeot Citroën ou Audi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.