Baromètre sur la mobilité électrique : les voitures électriques séduisent de plus en plus

D’après le dernier baromètre sur la mobilité électrique réalisé par l’AVERE-France et Mobivia Groupe, les voitures électriques ont de plus en plus la côte auprès des Français. Ces derniers leur reconnaissent bien plus de qualité qu’il y a quelques années. L’amélioration de l’autonomie en une seule charge, la réduction des prix et le déploiement des moyens de recharge convaincront encore plus de consommateurs.

Des bornes de recharge Ecotality

Des bornes de recharge Ecotality

Plus de qualité

Les qualités reconnues aux voitures électriques se multiplient, les inconvénients se réduisent et les perspectives semblent radieuses. Telles sont les principales conclusions du 3ème baromètre sur la mobilité électrique 2016 réalisé par l’institut IPSOS. L’initiative revient par contre à l’AVERE-France et à Mobivia Groupe. 40% des Français sont ainsi prêts à passer à la voiture électrique. 18% des personnes sondées en ont déjà essayé une. Parmi ces essayeurs, 55% ont déclaré qu’ils ont l’intention de passer à l’achat. 35% ont même indiqué être prêts à acheter un véhicule électrique plutôt qu’un modèle à essence.

barometre-mobilite-electrique

Image positive

Ce changement progressif d’attitude s’explique par une image en constante amélioration. S’il est acquis depuis longtemps que les véhicules électriques sont respectueux de l’environnement, économiques à l’usage ou encore innovants, d’autres qualités moins attendues commencent à être reconnues par les usagers. 88% des sondés affirment ainsi que ces véhicules sont agréables à conduire. 72% affirment qu’ils sont sécurisants et 70% les considèrent fiables. 66% des Français pensent même que les voitures électriques sont pratiques.

Amélioration possible

Malgré tout, quelques facteurs de blocages persistent. Il en est ainsi de l’autonomie encore trop limitée (citée par 58% des sondés), du prix trop élevé (cité par 45% des sondés) et de l’insuffisance des infrastructures de recharge (citée par 28% des sondés). Logiquement, une amélioration au niveau de ces mêmes éléments devrait inciter le passage à l’acte d’achat. Un prix égal à celui d’une voiture thermique suffirait ainsi à convaincre 72% des personnes interrogées. Il en est de même pour une autonomie de plus de 300 km. La proximité et la facilité d’accès des bornes de recharge constituent quant à elles un facteur déclencheur d’achat pour 62% des sondés. Il reste désormais à vérifier les résultats de ce baromètre de la mobilité électrique au niveau des immatriculations des prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.