Biocarburant à haute performance : Audi signe un partenariat avec Global Bioenergies

Audi a choisi l’entreprise française d’hydrocarbure vert  Global Bioenergies pour développer un super biocarburant basé sur de l’Isooctane végétal à partir de cette année 2014. Connu sous le nom d’e-gasoline, cette essence nouvelle génération devrait percer en Allemagne dès sa commercialisation, un peu moins en France.

 

audi logo

 

Le constructeur allemand Audi et la firme française Global Bioenergies ont lancé un partenariat stratégique de deux ans pour le développement d’un nouveau carburant synthétique connu sous l’appellation e-gasoline (e-essence).  Ce biocarburant à haute performance sera basé sur l’Isooctane « végétal » développé par Global Bioenergies. Cet hydrocarbure est réputé pour son taux d’octane très élevé atteignant 100 (95 pour l’essence vendue en station-service) qui améliore la qualité du carburant produit. Il s’agit pour le constructeur d’une continuation dans ses projets dans le domaine des énergies alternatives non fossiles qui l’ont notamment amené à développer l’e-gaz et l’e-diesel. Les détails financiers de l’opération sont restés confidentiels, mais l’on sait cependant que l’accord inclut la possibilité pour Audi d’intégrer le capital de la startup française à hauteur de 2 %.

Un choix logique

L’origine de ce partenariat pourrait remonter à 2011 puisque Global Bioenergies avait annoncé à cette époque travailler avec un constructeur allemand. Marc Delcourt, PDG de la compagnie, a d’ailleurs révélé que la marque aux anneaux a « testé la capacité technologique (de Global Bioenergies) dans ses tréfonds depuis deux ans avant de conclure cet accord industriel ». Ce dernier a également expliqué que le choix d’Audi s’est probablement tourné vers sa compagnie pour son savoir-faire, mais aussi parce qu’il n’y a pas de pétrolier reconnu en Allemagne. Il estime le projet viable étant donné que 40 % des véhicules carburent à l’essence en Allemagne contre seulement 20 % en France où ce e-gasoline ne trouverait pas forcément un marché suffisant. L’Isooctane de Global Bioenergies sera produit dans une usine près de Reims et une autre à Leuna, en Allemagne, à partir de cette année 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.