Blue Solutions : le fabricant de batteries de Bolloré va entrer en bourse

Le fabricant français de batteries pour voitures électriques, Blue Solutions, va faire son entrée en bourse. Le but de l’opération est d’améliorer la visibilité de la technologie de la batterie lithium-métal-polymère (LMP) qu’elle développe.

 

L'usine de Blue Solutions à Ergué-Gabéric

L’usine de Blue Solutions à Ergué-Gabéric

Blue Solutions, la compagnie qui fabrique les batteries électriques pour les voitures de Bolloré, les Bluecars, sera introduite en bourse selon les informations communiquées par son directeur général, Gilles Alix, à Francfort le mercredi 30 octobre dernier. L’action sera cotée à 14,5 euros, ce qui évalue la société à 418 millions d’euros. Cette opération boursière ne concernera que 10 % des parts sociales, soit 42 millions d’euros. C’est ainsi la valeur par titre la plus élevée qui a été retenue puisque les prévisions faisaient état d’une évaluation comprise entre 12 euros et 14,5 euros. . Le directeur général de Blue Solutions a déclaré que les offres ont été entièrement souscrites par des investisseurs institutionnels. Il a reconnu l’existence d’un risque important pour ces derniers étant donné que le projet n’est qu’à ses débuts, tout en soulignant que les profits seront certainement à la hauteur de ce risque.

Attirer l’attention

Gilles Alix a précisé que l’opération n’avait pas pour but de générer des liquidités, mais d’attirer l’attention sur les batteries lithium-métal-polymère (LMP) que le groupe Bolloré, sa maison mère, voit comme un élément clé des futurs systèmes de propulsion électrique. « Nous n’avons pas besoin d’argent. Nous faisons cela pour être connu », a-t-il notamment déclaré avant d’ajouter que Bolloré s’est engagé à appuyer financièrement le fabricant de batteries jusqu’en 2016. La technologie LMP de Blue Solutions fait actuellement l’objet d’une protection industrielle impressionnante puisque le groupe n’a pas hésité à déposer plus de 400 brevets. Ce dernier cherche à s’appuyer sur les inquiétudes sécuritaires soulevées par la technologie la plus utilisée actuellement, à savoir la batterie lithium-ion. Cette dernière est réputée pour sa tendance à s’enflammer facilement et rapidement notamment au contact de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.