BMW i8 : en rupture de stock pour 2014

Alors que sa commercialisation n’est prévue que pour l’année prochaine, tous les exemplaires de la BMW i8 prévus pour 2014 sont déjà vendus. Le supercar hybride semble promis au même succès que celui rencontré par sa petite sœur i3.

bmwi_i8

À plusieurs mois du début de sa commercialisation prévue pour mi-2014, la BMW i8 est déjà en rupture de stock, du moins jusqu’en 2015. En effet, tous les exemplaires prévus pour couvrir les demandes des clients pour l’année prochaine ont été vendus. L’information a été révélée par Ian Robertson, directeur des ventes et du marketing de la compagnie, au Salon de l’automobile de Los Angeles, aux États-Unis. Robertson n’a pas précisé le volume de production que BMW envisageait pour cette première année de lancement et aucune hausse n’est également étudiée pour le moment. Révélée lors de la biennale allemande de l’automobile à Munich, en septembre dernier, l’i8 sera tarifée à partir de 126 000 euros en Europe et 135 700 dollars (ou environ 100 000 euros) en Amérique du Nord.

Engouement pour la série « i »

Cette rupture de stock témoigne de l’engouement des consommateurs pour les modèles de la série « i », la gamme écologique de BMW. Le constructeur a enregistré près de 10 000 réservations pour la petite citadine 100 % électrique i3 qui n’a été commercialisée que le 15 novembre dernier. BMW devrait toutefois très vite réagir pour ne pas frustrer les clients en attente d’autant que les concurrentes sont nombreuses à l’instar de la Tesla modèle S ou de la Mercedes S 500 hybride pour l’i8 et de la Volkswagen e-Up ainsi que la Renault Zoe pour l’i3. Heureusement pour le supercar bavarois, ses performances parlent pour elle puisque son groupe motopropulseur hybride développant un total de 362 ch pour une consommation de moins de 2,5 litres/100 km et son allure racée ont de quoi séduire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.