BMW i8 : le volume de production revue à la hausse pour satisfaire la demande

Pour satisfaire les consommateurs et éviter une liste d’attente trop longue, BMW n’exclut pas d’augmenter le volume de production de l’hybride rechargeable i3 auprès de l’usine allemande de Leipzig. Le modèle a rencontré un grand succès malgré son prix, tout comme sa petite sœur 100 % électrique la BMW i3.

 

bmw i8

 

Les 120 000 euros de la BMW i8, le supercar hybride rechargeable de la marque bavaroise, ne refroidit pas les consommateurs fortunés qui constituent aujourd’hui une liste d’attente de plus en plus longue. Pour remédie à cette situation, BMW envisage d’augmenter le volume de production du modèle auprès de son usine de Leipzig, en Allemagne. « Nous devons trouver des pistes pour augmenter la production de l’i8 puisque la liste d’attente pour certains marchés devient trop longue », a ainsi concédé Ian Robertson, le responsable des ventes et du marketing du groupe à Autonews. Ce dernier a précisé qu’il faut jusqu’à 18 mois de patience pour dans certains pays pour prendre possession d’une BMW i8, commercialisée depuis le mois de juin en Europe et le mois d’août aux États-Unis.

Succès

Ian Robertson n’a pas fourni les chiffres exacts concernant le volume de production annuel de la BMW i8, mais d’après les dernières estimations d’HIS Automotive, 3 238 unités devraient sortir des lignes de Leipzig cette année avant de passer à 4 318 en 2015. Initialement, le constructeur bavarois avait prévu de faire de l’i8 un modèle à faible volume de vente, seulement quelques milliers par an, mais la demande pourrait ainsi lui faire changer d’avis. Pour le seul mois d’octobre, 419 exemplaires ont été délivrés aux consommateurs.  L’autre modèle de la série « i », la BMW i3 n’est pas en reste puisque la compacte premium 100 % électrique s’est elle aussi vendue à 12 184 exemplaires depuis le début de sa commercialisation fin 2013.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.