BMW : le prix est la clé de la vulgarisation de la voiture électrique

D’après un haut responsable de BMW, le succès de la voiture électrique passe par une baisse du prix et par une amélioration de sa capacité à émouvoir et à faire plaisir aux conducteurs. Celui-ci a également insisté sur l’importance de l’appui des autorités publiques et sur le rôle central des hybrides rechargeables.

Klaus-Froehlich-BMW

Baisser le coût, augmenter le plaisir

« Avant tout, nous devons faire baisser les coûts en tant qu’industrie, nous avons toujours de lourds investissements ». C’est ce qu’a déclaré Klaus Froehlich, responsable du développement chez BMW, dans le cadre d’une interview accordée à Automotive News Europe, lorsqu’il a été interrogé sur ce qui est nécessaire à une adoption de la voiture électrique par la société. Pour le constructeur allemand, les modèles électriques restent ainsi trop chers pour le grand public. Froehlich a ajouté à ce sujet qu’un constructeur premium comme BMW est cependant moins pénalisé que les autres puisque sa clientèle s’attache davantage au prestige et à la valeur émotionnelle des produits qu’à leur coût.

Cette spécificité a certainement poussé ce haut responsable de BMW à ajouter comme deuxième condition du succès des véhicules électriques « l’attrait émotionnel et le plaisir de conduite ».

Appui indispensable du secteur public

Si des efforts restent donc à faire du côté des constructeurs pour faire baisser les prix des voitures électriques, Froehlich a profité de l’occasion pour mettre indirectement les dirigeants politiques devant leur responsabilité. Il a souligné l’importance des subventions et autres aides à l’achat étant donné que les constructeurs, d’après lui, promeuvent déjà la technologie de manière massive en acceptant une réduction de leurs marges de bénéfice sur les modèles équipés. En attendant que toutes ces conditions soient réunies, Froehlich a insisté sur l’importance des voitures hybrides rechargeables qui jouent plus qu’un rôle de technologie de transition étant donné le temps qu’il faudrait à l’électrique pour percer.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.