BMW série i : il n’y aura pas de SUV

BMW a confirmé que sa nouvelle série écologique baptisée « i » n’intégrera aucun véhicule sportif utilitaire ou SUV. Cette gamme de voitures n’est pas compatible avec le concept et la philosophie prônés par la série.

bmw-i3-i8-

Les BMW i 8 et i3, les deux modèles de la série « i » présentés à ce jour.

Dans un entretien accordé au magazine australien Car Advice, Roland Kowalski, directeur de projet chez BMW, a déclaré qu’aucun véhicule sportif utilitaire (SUV) ne sera floqué de la dénomination « i » dans le futur. Ce dernier a expliqué que les SUV « ne s’accordaient pas à la marque » puisqu’avec cette dernière « on parle de concept urbain pour les mégalopoles ». Il a ajouté que dans 90 % des cas, « personne n’avait besoin d’une quatre roues motrices pour la ville » et que la popularité des SUV tenait à son côté spacieux et confortable, des aspects déjà proposés aux passagers par l’i 3, la petite citadine 100 % électrique de la série. Le constructeur bavarois ne tentera donc pas une nouvelle surprise après le lancement inattendu de sa première SUV, la X5, en 1999.

Une exception

Kowalski a indiqué que l’exclusion des SUV constitue une exception et que BMW continue à penser au développement d’un modèle « i » dans toutes les gammes. Récemment, la compagnie a d’ailleurs révélé que tous les nombres de 1 à 9 seront utilisés pour une voiture de la série i. Un autre responsable de BMW a expliqué que le choix de la dénomination i 3 pour le premier modèle lancé était délibéré pour laisser de la place à des voitures plus petites (i 1 et i2) et plus grandes (i4, i5…) en fonction de la demande. La i8 présence de la i8 est, quant à elle, justifiée par le maintien de l’image sportive de la marque malgré ses efforts de réduction des émissions de CO2 et par l’existence d’une clientèle désireuse de conduire des voitures performantes à faible émission sur les routes de campagne et sur circuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.